Auchan Lorraine

Non aux licenciements

Brève
03/12/2020

Sous prétexte de résultats inférieurs à ce qu’il attendait, Auchan a annoncé un plan de licenciements, cyniquement baptisé « plan de sauvegarde de l’emploi ». 1475 postes seraient supprimés sur toute la France dont 69 dans les hypermarchés de Lorraine.

La famille Mulliez est une des familles les plus riches du pays puisqu’elle possède, outre Auchan, Décathlon et Boulanger, pour ne citer qu’eux.

Il n'y a aucune raison d’accepter ces licenciements qui ne visent qu’à ce que les Mulliez s’enrichissent.

Ehpad Haute-Marne

Des clusters, des encouragements mais pas de bras

Brève
03/12/2020

L’Ehpad de Doulaincourt et celui d’Arc-en-Barrois ont été durement touchés par la deuxième vague. À Arc-en-Barrois, 54 résidents sur 79 ont été touchés, ainsi que 19 membres du personnel. À Doulaincourt, 4 décès sont à déplorer et 65 % des résidents ont été positifs au Covid-19.

Comme pour la première vague, les autorités déplorent et applaudissent les personnels. Le maire RN de Doulaincourt ou le président LR du département n’ont rien de plus à dire ni à faire.

Embaucher ou obliger à le faire en y mettant les moyens serait plus utile que les discours de commisération, et une véritable augmentation des salaires plus utile que des applaudissements.

Nancy-Metz

Les assistants d'éducation débrayent

Brève
02/12/2020

wiki media

Nancy-Metz

Les assistants d’éducation débrayent

Des surveillants d’établissements scolaires ont fait grève mardi et se sont retrouvés soit devant le rectorat de Nancy soit devant l’inspection académique à Metz.

Ils veulent d’abord des créations de postes.

Et puis eux qui gagnent entre 900 et 1200 euros pensent aussi qu’une augmentation de salaire ne serait pas de trop !

 

PSA Borny

Bienvenue à nos frères de Pologne

Brève
01/12/2020

Les camarades venant d’Opel en Pologne sont retournées dans leur pays, remplacés par d’autres.

C’est bien la preuve qu’il manque de bras. Mais plutôt que de mettre les effectifs nécessaires dans toutes les usines, la direction du groupe PSA préfère transformer les travailleurs de tout le groupe en nomades de l’industrie.

Travailleurs de tous les pays unissons-nous !

Pracownicy wszystkich krajów łączcie się!

Médecins intérimaires

Un système ruineux qui résulte de choix

Brève
30/11/2020

La presse locale de Haute-Marne, relayant ainsi une campagne du gouvernement, a récemment fait état d’un système qui consiste à rémunérer à des tarifs coûteux les médecins intérimaires à l’hôpital.

Il est vrai que les sommes sont conséquentes. Mais la situation sanitaire de la région comme de l’ensemble du pays résulte de choix, faits depuis de nombreuses années et qui ont conduit à un manque récurrent de médecins, d’infirmiers et de personnel soignant en général.

À force de refuser d’investir, de ne pas former des médecins en nombre suffisant et de laisser se développer des déserts médicaux, l’État a créé des situations aussi absurdes que coûteuses.