Remiremont (Vosges)

L’hôpital n’est pas une entreprise !

Brève
18/06/2019

Source : Commons

À l’instar d’autres services dans la même situation, le service des urgences de l’hôpital de Remiremont vient de rejoindre le mouvement de grève reconductible.

L’Union départementale CGT et le collectif Urgences en colère Remiremont appellent à un rassemblement ce mercredi 19 juin devant l’hôpital.

Mobilisation dans l'Education

Du primaire au lycée : des réformes régressives contestées

Brève
18/06/2019

Des réformes (très) régressives

Cette semaine, plusieurs établissements alsaciens sont touchés par la grève des personnels qui surveillent les épreuves du bac.

Le Ministre Blanquer en répétant un taux de participation de 5,4 % montre une fois encore son mépris pour les personnels et la vérité. Ce taux est rapporté à l’ensemble des personnels, et non à ceux convoqués : il ne signifie donc pas grand-chose. A part la volonté de minimiser la portée d’un geste assez fort – car gêner les examens n’est jamais facile pour un enseignant.

En Alsace, lundi 17 juin, la mobilisation était très diverse : forte au lycée Schumann de Haguenau avec 23 grévistes sur 70, avec des rassemblements à Couffignal et Jean Monnet à Strasbourg – où la rectrice a été accueillie avec des pancartes, à Aristide-Briand à Schiltigheim, et avec quelques grévistes aux lycées Camille Sée à Colmar, et Lavoisier à Mulhouse. Ces enseignants montrent une fois de plus leur rejet d’une réforme des lycées et du bac qui vise à faire des économies sur l’éducation, sujet primordial pour la jeunesse, en particulier populaire. Un rejet qui touche les personnels bien au-delà de cette mobilisation au moment du bac.

Du reste, si par ailleurs la loi dite « école de la confiance » a été votée, deux mesures prévues pour le primaire ont été abandonnées. Les directeurs d'écoles n'auront finalement pas de pouvoir hiérarchique sur leurs collègues et le regroupement des écoles sous la tutelle d'un collège voisin est abandonné. C'est là un fruit de la mobilisation des enseignants du primaire.

Préjudice d'anxiété des mineurs

Et dire que la justice tergiverse encore !

Brève
15/06/2019

Selon la CFDT mineurs, les 745 mineurs qui ont porté plainte pour préjudice d’anxiété suite à leur exposition à des produits cancérogènes « ont 3 300 à 4 400 fois plus de risque d'avoir un cancer de la peau que les 7,5 millions d'hommes de 55 à 75 ans résidant en France. Ils ont aussi 146 fois plus de risque de contracter une leucémie et 1 700 fois plus de risque de contracter un cancer du rein ». Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Mais depuis 6 ans, ils vont de tribunaux en tribunaux pour faire reconnaitre le préjudice d’anxiété.

Les gueules noires ont respiré des poussières et ont été en contact avec des produits hautement cancérogènes comme les HAP (hydrocarbures aromatiques polycycliques) ou le trichloréthylène. Aujourd'hui, ces mineurs veulent qu'on reconnaisse leur peur de tomber malade de ces expositions.

La cour de Cassation devrait rendre son verdict le 20 juin prochain à Paris. Ce ne serait que justice…

Fête nationale de Lutte ouvrière

Demandez le programme !

Brève
05/06/2019

En PJ le programme complet de la fête en pdf.

Un car part de Nancy à 7h Place Godefroy de Bouillon et de Metz à 7h45 Parking de la Patinoire.

Réservez votre place lutte [dot] ouvriere [dot] lorraine [at] gmail [dot] com 

Fichier attachéTaille
PDF icon Programme_fete_2019.pdf2.82 Mo

Strasbourg

Usagers et cheminots pris en otage par la direction de la SNCF

Brève
04/06/2019

Mardi matin devant la gare de Strasbourg

Dans le cadre de leur journée nationale de mobilisation, des cheminots strasbourgeois se sont rassemblés ce matin devant la gare. Ils ont dénoncé les attaques de la direction contre leurs conditions de travail, et fait signer une pétition contre la fermeture des guichets.

Au nombre de 14 aujourd’hui, ceux-ci devraient bientôt passer à 6, ce qui engendrera pour les usagers des files d’attente interminables.

Pour la direction de la SNCF, l’objectif est d’améliorer la rentabilité, et cela entre en contradiction avec les intérêts des cheminots et des usagers.