Lutte ouvrière dans les rues de Lorraine et Nathalie Arthaud en meeting à Metz

Faire entendre le camp des travailleurs

Communiqué | 
19/10/2016

Les militants de Lutte ouvrière seront dans les rues de Metz jeudi, Saint-Avold et Sarreguemines vendredi, et Thionville samedi pour s’adresser à la population.Les grands partis qui alternent au pouvoir pour le compte du patronat suscitent le rejet tant ils mènent une politique identique au service des riches. Le chômage a augmenté autant sous Hollande que sous Sarkozy, et le troisième larron, le Front national, veut en rendre responsable... Lire la suite >

Faire entendre le camp des travailleurs

les militants de LO à la rencontre de la population

Communiqué | 
19/08/2016

Le mouvement contre la loi Travail a montré qu’une fraction au moins du monde du travail n’attend rien du gouvernement même s’il se prétend de gauche.Il faut que l’éveil de la conscience ouvrière s’exprime aussi sur le terrain politique, à commencer par les élections présidentielle et législatives qui se préparent. Avec la candidature de Nathalie Arthaud, Lutte ouvrière sera présente pour faire entendre le camp... Lire la suite >

Communiqué de Julien Wostyn après le premier tour des régionales

Communiqué | 
07/12/2015

Dans le grand Est, 26 394 électeurs ont voté pour la liste « Lutte ouvrière - Faire entendre le camp des travailleurs » que je conduisais. Au niveau national, les listes Lutte ouvrière ont recueilli 320 054 voix, en progrès par rapport aux derniers scrutins où nous étions présents.   Les électeurs de Lutte ouvrière se sont opposés à la politique pro-patronale du gouvernement PS, tout en rejetant la droite et... Lire la suite >

Air France

Perdre son emploi est une violence bien plus grande que perdre sa chemise, non aux licenciements !

Communiqué | 
13/11/2015

Après le déchainement médiatique et les aboiements du gouvernement et de tous les leaders politiques de la gauche à l'extrême droite, cinq travailleurs d’Air France sont licenciés et vont se retrouver à Pôle emploi, sans salaire. Tout cela à cause de chemises déchirées après l’annonce de nouveaux licenciements chez Air France et l’affichage d’un mépris sans borne de la direction pour les salariés du groupe qui,... Lire la suite >