PSA Mulhouse

L'apprentissage... de l'exploitation

Brève
26/07/2018

Sur les 69 jeunes en stage ou en alternance qui viennent de terminer leur formation à PSA Mulhouse, seuls 8 vont pouvoir rester, les autres devront trouver du travail ailleurs.

Et PSA va en reprendre 40 nouveaux à la rentrée pour les remplacer. Alors qu'il vient d'annoncer de nouveaux chiffres records de bénéfices et que les derniers chiffres du chômage pour le Haut-Rhin sont encore en augmentation, PSA ne daigne même pas garder les jeunes qu'il prend en apprentissage.

L'apprentissage, voie royale pour trouver un emploi ? plutôt les premiers pas dans un monde du travail basé sur l'exploitation.

Mulhouse

L'inquiétude des salariés de la CCI

Brève
18/07/2018

Plusieurs dizaines d'employés de la Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI) d'Alsace ont manifesté mardi 17 juillet à Mulhouse, Colmar et Strasbourg. Suite à l'annonce par le gouvernement de nouvelles baisses de ressources pour les CCI.

Ils s'inquiètent pour leur emploi, estimant que 400 postes risquent d'être supprimés sur les 950 que comptent le Grand Est.

Leur colère est d'autant plus grande qu'ils ont déjà connu une forte réduction des effectifs ces dernières années. Ils en ont assez de payer les pots cassés des politiques d'austérité budgétaire et le font savoir.

PSA Mulhouse

Noël en plein juillet

Brève
17/07/2018

8 millions d’euros : c’est le montant que la Région Grand Est, présidée par Jean Rottner (LR), a décidé de verser à PSA « pour renforcer la compétitivité du site de Mulhouse ».

En 2017, le groupe a pourtant réalisé des résultats records, avec un bénéfice de 2,35 milliards d’euros. Et voilà en plus qu’il touche des aides !

A la Région comme ailleurs, l’argent public sert à subventionner les grandes entreprises au détriment des services utiles à la population.

Grand-Est

Défense du TGV Est : la belle hypocrisie des élus

Brève
14/07/2018


Affiche de Mai 1968

Les élus régionaux de droite se mobilisent pour le TGV, avec pétition, grande campagne dans la presse et sur internet avec #TouchePasAMonTgv.

En rappelant les centaines de millions investis par les collectivités locales pour être desservis par le TGV Est, ils s'offusquent, à juste raison, que la SNCF projette de supprimer ou diminuer certaines liaisons et de fermer des gares TGV.

Ils appellent même "à se battre à leurs côtés, pour faire reculer la SNCF". Ils n'en disaient pas autant ces derniers mois, lors du combat des cheminots contre la réforme de la SNCF.

Ils ne manquent pas de culot de se présenter comme les défenseurs du service public ferroviaire, alors que les députés de droite ont voté la réforme de Macron.

S'il faut se battre pour défendre les intérêts des travailleurs et des usagers, ce n'est pas aux côtés de ces gens-là mais aux côtés des cheminots.

PSA Mulhouse

Le coût des profits

Brève
07/07/2018

Endroit où les travailleurs fabriquent de la plus-value

À l'usine PSA de Mulhouse, une voiture est produite toutes les 60 secondes, presque 24h/24, et les heures supplémentaires s'enchaînent.

Ça n'empêche pas la direction de supprimer des postes : plus de 400 emplois en CDI ont été liquidés l'an dernier, et près de 2 000 sur les 3 dernières années. Augmentation des cadences, baisse des effectifs et blocage des salaires dans toutes les usines : cela permet à PSA d'avoir engrangé 5,6 milliards € de bénéfices depuis 2015 !

Le constructeur automobile fabrique des chômeurs supplémentaires alors qu'il nage dans les milliards. Ces profits seraient bien plus utiles pour embaucher et augmenter les salaires, qu'à enrichir une poignée de grands actionnaires.