Strasbourg: trois Nobel se font vacciner

Le virus du profit ralentit la vaccination

Brève
20/01/2021

les laboratoires recherchent le profit avant tout

Pour montrer l’exemple, trois prix Nobel alsaciens âgés de plus de 75 ans se sont fait vacciner contre la Covid à l’hôpital civil de Strasbourg.

Jean-Marie Lehn (Nobel 1987) explique selon les DNA, « la théorie sur ces vaccins (ARN messager) est connue depuis quinze ans, il manquait les financements pour les développer, et c'est la pandémie qui les a débloqués, les investissements consentis sont considérables » .

Des investissements garantis par les Etats qui ont précommandé des centaines de millions de doses et qui permettront à Pfizer et consorts d'encaisser des bénéfices conséquents. Mais voilà : maintenant la quantité de vaccins est insuffisante, au point que les centres de vaccination de Strasbourg fermeront lundi et mardi… car il aurait fallu aussi investir dans de nouvelles usines de production pour satisfaire la demande pourtant prévisible.

Comme pour tout dans cette société, on ne fabrique que pour le profit pas pour les besoins des hommes. Le virus capitaliste, profitavirus, représente un bien plus grand danger pour l'humanité que le coronavirus.

Les dernières brèves