Mars Wrigley Haguenau

Les intérêts des travailleurs avant ceux des actionnaires

Brève
27/11/2020

La direction de Mars Wrigley France a annoncé 216 suppressions d’emplois sur les sites de Haguenau et de Steinbourg, au nom de l’amélioration de la compétitivité.

Des syndicalistes sont surpris car ils avaient signé avec la direction un « accord de gestion des emplois et des compétences professionnels » (GEPP), l’été dernier. La direction a géré à sa manière et décidé de se débarrasser de 216 travailleurs.

La famille Mars, qui possède ce groupe capitaliste, se goinfre de profits depuis un siècle en exploitant le travail de ceux qui produisent entre autre les M&M’s. La fortune de la famille était estimée en 2018 à 127 milliards de dollars. Autant dire que les travailleurs ne peuvent pas compter sur ses promesses, mais plutôt sur leur détermination à obliger la famille Mars à prendre sur ses bénéfices pour garder les emplois.

Les dernières brèves