Grève chez Mahle à Rouffach Haut-Rhin

Ne pas être sacrifiés pour les profits de Mahle !

Brève
27/01/2020

la crise a bon dos

236 suppressions d’emplois avaient été annoncées en octobre 2019, au nom de la crise de l’automobile, du Brexit, de la conversion vers la voiture électrique. Tout y était passé pour faire accepter les licenciements. Mais le groupe Mahle n’est vraiment pas à plaindre avec 13 milliards de chiffre d’affaires en 2018.

Après les annonces des indemnités totalement insuffisantes proposées par la direction dans le cadre du PSE, les travailleurs se sont mis en grève à 90% dans les ateliers, jeudi dernier et pour tout le week-end. Ils étaient encore en grève lundi

Ils ont découvert dans cette grève la possibilité de se retrouver pour discuter de leurs problèmes, comme ils n’avaient pas pu le faire avant, et sans la hiérarchie sur le dos. De quoi se sentir plus fort. Pas étonnant que le slogan le plus repris soit « on ne lâchera rien ».

Les dernières brèves