Brasserie Heineken de Schiltigheim

Non à la soif de profits !

Brève
01/11/2020

Le PDG du groupe Heineken a annoncé une restructuration mondiale en 2021 avec des licenciements pour relancer la croissance des profits. Dans le siège régional de Schiltigheim, la brasserie l’Espérance, le personnel des bureaux est déjà visé par des suppressions d’emplois.

La direction d’Heineken justifie ces licenciements par une baisse des bénéfices depuis le début de l’année. Pourtant Heineken faisait encore 1,9 milliard d’euros de résultat net en 2018 et ses brasseries sont restées en activité sans discontinuer pendant le premier confinement. Les bénéfices accumulés sur des années suffiraient largement à garantir les emplois.

Mais seuls les travailleurs pourraient l’imposer et répartir le travail entre tous. Cela ne peut pas sortir d’esprits embrumés par les vapeurs du profit.

Les dernières brèves