Suppressions d'emplois chez Schaeffler à Haguenau

Schaeffler sacrifie des travailleurs pour soigner ses profits

Brève
18/06/2021

les travailleurs n'ont pas à se sacrifier pour les profits

Cette multinationale, sous-traitant de l’automobile, prétexte la mutation du marché vers les voitures électriques pour se débarrasser de 239 travailleurs. C’est la deuxième fois depuis 2019.

Le président de Schaeffler France présente les pré-retraites et la rupture conventionnelle collective annoncées comme des procédures « soft ». Mais ce sont en fait des licenciements qui n’ont rien de « soft », quand on voit son salaire amputé avant la retraite ou qu’on se fait pousser dehors avec peu de perspectives de retrouver un travail.

Alors les travailleurs n’ont aucune raison d’accepter ces suppressions d’emplois d’une entreprise qui a fait plus de 14 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2019, avec à sa tête la famille Schaeffler, une des plus grandes fortunes d’Allemagne.

Les dernières brèves