Soutien aux salariés de Forenap Rouffach

Communiqué
08/02/2012

Les 120 salariés de Forenap, à Rouffach, qui se mobilisent alors que ce centre de recherches cliniques est en liquidation judiciaire, ont mille fois raison de vouloir demander des comptes aux actionnaires de l'entreprise, et notamment à la Fondation Transplantation, dont le président est Robert Lohr, un industriel qui possède des usines dans plusieurs pays.

Il y a quelques mois, les actionnaires de Forenap promettaient de "garantir" les emplois jusqu'en 2018, avant de finalement se rétracter.

Les travailleurs font fonctionner toute la société. Ils doivent aussi avoir le droit de contrôler comment sont utilisées les richesses créées par leur travail. On verrait alors que l'argent existe pour préserver les emplois et les salaires de tous, au lieu d'enrichir une minorité de possédants.