DNA :  Le vote « utile » de la colère

Article de presse
02/04/2012

Nathalie Arthaud : « Ne vous bercez pas d'illusions ! »

À Strasbourg, Nathalie Arthaud (Lutte ouvrière) a appelé, dans le scrutin, à « exprimer sa colère ».

Contre la « rigueur de droite » ou la « rigueur de gauche », Nathalie Arthaud, en réunion publique à Strasbourg hier devant 250 personnes, a appelé « travailleurs, travailleuses, camarades et amis » à « ne pas se bercer d'illusions ».

Au lendemain de la présidentielle, « il faudra nous préparer à nous défendre au travers de nos luttes collectives », a estimé la candidate de Lutte ouvrière.

Pour autant, Nathalie Arthaud appelle à ne pas s'abstenir, pour « exprimer sa colère » et « lever le drapeau des luttes ». À ceux qui préféreraient voter « utile » à gauche, elle rétorque : « Il faut que Hollande sache que, même si la haine pour Nicolas Sarkozy l'a fait élire au second tour, une fraction de l'électorat ouvrier ne lui fait aucune confiance ! »

Comme elle l'avait dit aux DNA (édition du 1er avril), la candidate a rappelé que pour LO, « il n'y a rien à garder du système capitaliste ». Elle a dénoncé « ces patrons qui encaissent les cadeaux et n'embauchent pas » et réclamé « l'interdiction des licenciements » ainsi que « la nationalisation des banques et leur fusion en un seul établissement de crédit ». Objectif : permettre aux travailleurs de « prendre la maîtrise de l'économie ».

Nathalie Arthaud a ironisé sur Nicolas Sarkozy : « Il peut visiter autant d'usines qu'il veut, et même enfiler un bleu de travail, il ne sera jamais le candidat du peuple ! » Elle a fustigé Marine Le Pen, « ennemie mortelle de la classe ouvrière », qui voudrait dresser les travailleurs contre les immigrés, leurs « compagnons d'exploitation ». Et elle a mis en garde contre Hollande qui, face « au patronat rapace », s'en tiendra « au strict minimum ».

Jacques Fortier

© Dna, Lundi le 02 Avril 2012 / Région

Droits de reproduction et de diffusion réservés