Châtellerault (Vienne)

À la poubelle !

Brève
02/11/2019

Le président de l’agglomération de Châtellerault annonce la guerre contre les déchets dans l’éditorial de son dernier bulletin. Mais c’est contre la population qu’il part en guerre, et pas avec le dos de la cuillère : la taxe de 12 € par tonne passe à 65 € et celle sur l’incinération de 5 € à 25 € par tonne entre 2021 et 2025, soit 100 % d’augmentation par an ! Évidemment, la population a droit aux habituelles remontrances : « nous » sommes tous acteurs, « nous » en mettons trop dans les poubelles, et donc c’est à « nous » de payer ! Pas un mot dans ces discours sur la responsabilité des industriels qui multiplient les emballages, fabriquent des produits délibérément prévus pour être jetés le plus vite possible. C’est pourtant bien eux qu’il faudrait taxer au maximum pour leurs nuisances, mais il ne faut pas attendre cela de politiciens à la sauce Abelin.

Attentat de Bayonne

Un acte barbare, Macron, Le Pen complices

Brève
29/10/2019

Lundi, un raciste d'extrême droite a commis un attentat contre la mosquée de Bayonne. Il a gravement blessé deux personnes. Dans une région où ce type d’agression était heureusement fort rare, cela a soulevé une grande émotion.

La campagne actuelle du gouvernement sur l’immigration, sur le terrain politique du Rassemblement national, relayée par la droite sur le voile, n’y est certainement pas pour rien. Pour diviser le monde du travail et jouer la diversion, tout est bon. La surenchère démagogique à laquelle se livrent les uns les autres ne pouvait que renforcer les préjugés et libérer les comportements racistes.

A présent, les politiciens du gouvernement comme ceux d'extrême droite font mine de condamner cet acte. Mais ce sont eux qui ont encouragé ce geste criminel.

Brive la Gaillarde

Gare morte contre les suppressions d'emploi !

Brève
28/10/2019

Dimanche 27 octobre les cheminots de la gare de Brive ont fait une opération « Gare morte » pour dire non aux suppressions de postes et aux changements d’horaires annoncés par leur direction.

2 guichets sur 4 devraient fermer ce qui veut dire 4 postes en moins, et moins d’heures d’ouverture pour les usagers.A la manœuvre 4 postes devraient aussi être supprimés.

Rien ne justifie ces suppressions de poste qui représente environ 20 % de l’effectif. Il n’y a pas trop de cheminots bien au contraire !

Limousin

Non aux suppressions d’agents dans les lycées !

Brève
26/10/2019

Le lycée Suzanne Valadon à Limoges

La Région prépare la rentrée prochaine et annonce la suppression de 13 postes des agents qui assurent l’accueil, le ménage, ou la restauration dans les lycées du Limousin au prétexte d’une nouvelle répartition des moyens dont elle dispose. Mais où est-ce que les m2 à nettoyer vont diminuer ? Où est-ce qu’il y aura moins de repas à préparer ? Nulle part bien sûr. Ils peuvent dire ce qu’il veulent, le seul objectif de la Région est comme celui de tous les patrons : augmenter la productivité, faire travailler plus avec moins de monde !

Libourne (Gironde)

Pénurie de repas à l’hôpital

Brève
21/10/2019

Pendant plusieurs semaines, les patients atteints de cancer, qui venaient pour une chimiothérapie à l'hôpital de Libourne, ont été privés de repas le midi. La direction prétexte des problèmes de régie thermique, mais affirme que des repas froids étaient servis.

Elle n’a pas dû descendre très souvent au service oncologie, où ni les patients, ni le personnel n’ont vu passer les fameux repas. Les familles se sont vues contraintes de pourvoir à l’alimentation des hospitalisés quand cela était possible. Pour ceux qui n’avaient personne, ils ont dû se débrouiller pour manger en sortant de l’hôpital.

Décidément, il n’y a pas de petites économies… Révoltant !