Transports publics Vitalis (Poitiers – Vienne)

La lutte, ça paie !

Brève
03/12/2015

L'entreprise de transports publics Vitalis, qui dessert la communauté d'agglomération de Poitiers, vient de connaître un mouvement de grève fulgurant. Lundi 30 novembre, une fois connue l'annonce, en matinée, du licenciement d'une collègue administrative en période d'essai, au motif qu'elle n'avait pas l'« esprit d'équipe » attendu par la direction, 98 % des 340 travailleurs de Vitalis se sont mis en grève surprise, appuyés par tous les syndicats.

Après que les bus furent rentrés immédiatement au dépôt, employés administratifs, ouvriers de l'atelier et chauffeurs se sont retrouvés en assemblée. Refusant de discuter avec le directeur, un ancien de Veolia, soutenu par la municipalité PS-PCF, les grévistes ont exigé – et obtenu –, avec le maire d'une commune de l'agglomération en charge des transports, une réunion qui fut avancée en urgence à 8h, le mardi.

Peu de temps après, la collègue licenciée était réintégrée et la grève cessait. Le climat dans l'entreprise est particulièrement détestable du fait de la pression et de l'arrogance de la direction. Les travailleurs ont montré que, déterminés, ils pouvaient gagner et se faire respecter.

Les dernières brèves