Gironde

Infâme et hypocrite

Brève
30/11/2010

Des préfectures (Calvados, Haut-Rhin, Yonne) avaient donné pour consigne d'exclure des hébergements d'urgence les sans papiers, les remettant à la rue, sous prétexte qu'ils occupaient la place d'autres alors qu'ils étaient déboutés du droit d'asile. Le secrétaire d'Etat au logement Benoit Apparu prétend que ce sont des initiatives locales et que l'affaire, après qu'il ait appelé les trois

préfectures, est maintenant réglée.

Mais en Gironde, il a fallu une condamnation en justice pour que la préfecture héberge des familles de demandeurs d'asile, restées pendant des semaines sous des tentes à Bordeaux, familles qu'elle vient juste de remettre à la rue, lundi 29 novembre.

Alors non, ce ne sont pas des initiatives locales, mais bien une politique xénophobe et anti pauvres.

Les dernières brèves