Mérignac (Gironde)

Cofinoga condamnée

Brève
18/09/2019

manifestation en 2012 contre les licenciements

La société Cofinoga a fait la bonne fortune de BNP Paribas et des Galeries Lafayette, ses principaux actionnaires, en proposant des crédits à la consommation à tout va. Elle a connu quelques déboires financiers à la suite de la crise de 2008, des déboires qu'elle a fait payer à ses employés, en supprimant en 2012 462 postes sur les 2000 du site de Mérignac.

La plupart sont partis sous forme de départs volontaires. Mais la société avait omis de leur proposer des reclassements, une clause incluse pourtant dans le PSE. C’est pourquoi elle a été condamnée par la Cour d’appel de Bordeaux à verser d’importantes compensations à des salariés qui avaient porté l’affaire devant les tribunaux.

Il n’est pas rare que les patrons qui procèdent à des licenciements ne mettent sur pied un bureau de reclassement que pour la forme, sans proposer de réels emplois aux salariés concernés. Mais cette fois, ils ne s’en sont même pas donné la peine, et ils ont été pris la main dans le sac.

Sur le même sujet