Ford (Gironde)

Les profits pour les actionnaires, les licenciements pour les ouvriers

Brève
16/09/2019

Après avoir appris fin juillet, parfois par un simple SMS, la fin de la production de l’usine de Blanquefort, les travailleurs de Ford sont en train de recevoir leur lettre de licenciement.

En juillet, une ouvrière de Ford disait : « Je suis en colère parce que Ford part les poches pleines et nous les poches vides ! » Ford a en effet les poches pleines. Pour faire plus de profits et verser plus de dividendes à ses actionnaires, la multinationale réorganise sa production à l’échelle du monde avec la peau des ouvriers.

Il faudra en finir avec la dictature du grand capital.

Samedi 21 septembre, à 11h30 place de la République à Bordeaux, manifestation de protestation contre la fermeture de l'usine !

Les dernières brèves