Gironde

Vol de vautours au-dessus des urgences

Brève
24/09/2019

Alors que la fermeture des urgences d'un des hôpitaux bordelais est programmée, les travaux d'extension des urgences de la clinique Bordeaux Nord vont commencer. Les actionnaires de la clinique misent sur les services d'urgence dont certaines activités peuvent être fort lucratives. L'activité orthopédique par exemple a augmenté de 20% en un an. A cela s'ajoute la rallonge sur les aides financières distribuées au nom de la délégation de service public.

En pleine crise des urgences publiques, les patrons des cliniques proposent leur "aide" pour accueillir des patients mais ils réclament en échange des autorisations d'ouvertures d'un ou deux services d'urgences privés au minimum par département.

Comme on le voit a Bordeaux, l'aide des patrons des cliniques est loin d'être désintéressée. Ils comptent bien profiter des difficultés des hôpitaux publics. Et ils sont encouragés par l'État.

Les dernières brèves