Auvergne

La SNCF déraille avec la complicité de l'Etat

Brève
31/05/2016

Un récent rapport confidentiel de la SNCF indique que 22 "petites lignes" ferroviaires de l'ancienne Région Auvergne sont dans un état critique. Elles nécessiteraient d'importants travaux de réfection des rails, du ballast, des traverses et même de la signalisation. Ces lignes représentent près des deux tiers des voies ferroviaires.

Dans son rapport, la SNCF prend prétexte de cette vétusté pour annoncer ne pas avoir les moyens financiers nécessaires pour les rénover et programme un abandon progressif de l'exploitation de ces lignes devenues dangereuses.

Mais ce délabrement général a été volontaire de la part de la SNCF, avec la complicité de l'Etat, son principal actionnaire. En préférant la rentabilité immédiate maximum, en réduisant le personnel et en laissant vieillir une bonne partie du réseau ferré, ils sont directement responsables de cet état actuel de catastrophe.

Amazon - Montélimar (Drôme)

Grève à Amazon : ras-le-bol de la flexibilité et des bas salaires

Brève
30/05/2016

            Des travailleurs d’Amazon, qui préparent et emballent les commandes passées sur internet, sont en grève  depuis mercredi 25 mai : ils protestaient contre un projet de les faire travailler 6 jours sur 7 en été sans payer d’heures supplémentaires, en leur faisant récupérer ces heures au bon vouloir de la direction, et contre les ridicules augmentations de salaires  proposées par ce groupe aux profits records.

            La mobilisation, sur les quatre sites Amazon en France, a déjà connu un premier succès : la direction a dû remballer son projet de réorganisation du travail. Elle continue à Montélimar pour obtenir des augmentations de salaire et des embauches.

Clermont-Ferrand

Valls hésitation

Brève
28/05/2016

Manuel Valls avait annoncé sa venue à une réunion publique sur la culture à Clermont-Ferrand, samedi 28 mai. Publique ?  Sûrement pas, car on ne pouvait y assister que sur invitation.

Finalement, il a préféré annuler, promettant de venir le 9 juin. Mais il n'est pas dit qu'il change encore une fois d'avis.

Est-ce le climat social qui le trouble ?

Siège social de Casino – Saint-Etienne

Les gérants non salariés de Casino mobilisés

Brève
27/05/2016

Les "gérants non salariés" de Casino, ceux qui tiennent les supérettes, étaient environ 200 à l'appel de la CGT devant le siège social de Casino pour dénoncer les licenciements déguisés et les attaques contre leurs droits. En trois ans, selon la CGT, le groupe Casino a supprimé 10 000 emplois, dont 2 000 gérants. De plus, Casino veut que les gérants deviennent franchisés, ce qui supprime des droits. Pourtant, les gérants de supérette ne sont déjà pas à la fête. Selon la CGT, un couple de gérants gagne environ 1600 € par mois pour 75 heures de travail chaque semaine.

Le groupe Casino évoque des difficultés et son endettement, mais la fortune du principal actionnaire, Jean-Charles Naouri, a augmenté de 400 millions en 2014, pour dépasser le milliard d'euros.

L'action des gérants s'est déroulée juste avant la manifestation du jeudi 26 mai contre la loi El Khomri. Cette manifestation est donc partie du siège social de Casino, et la présence des gérants de Casino a contribué à son succès. Les gérants font donc le lien entre les attaques qu'ils subissent et les attaques du patronat et du gouvernement contre tous les salariés, et cela a été apprécié des manifestants.

Chômage

La loupe de la ministre

Brève
27/05/2016

Parce que le nombre des chômeurs officiellement recensés par Pôle emploi fin avril est légèrement moindre par rapport fin mars 2016, la ministre du Travail se félicite et proclame que ça va mieux.

En réalité, la baisse sur un mois est minuscule et peut aisément s'expliquer par des radiations. La tendance annuelle, elle, est toujours à la hausse. Alors, sauf à prendre une loupe grossissante (et déformante), il n'y a vraiment pas de quoi pavoiser : les nombreux chômeurs n'ont toujours pas de boulot dans la Région, comme dans le reste du pays.