Hôpital de Billom (Puy-de-Dôme)

Abandon de l'Etat et proie des banques

Brève
10/02/2019

Plusieurs centaines de personnes, personnel de l'hôpital en grève depuis le début de la semaine et population de Billom, ont défilé samedi 9 février, à l'appel des syndicats FO et CGT, dans les rues de la ville. Ils protestent contre les mesures d'économies imposées à l'hôpital et qui étrangle son fonctionnement.

Pour désendetter l'hôpital, qui compte 400 salariés, la direction annonce 16 suppressions de CDD, le non-remplacement des agents en arrêt-maladie et la suppression de 3,5 jours de RTT pour le personnel, alors qu'il manque des aide-soignants et des infirmières.

L'Etat, en se retirant du financement des services de santé, a poussé les hôpitaux à s'endetter auprès des banques. Personnels et patients ne veulent pas en payer les frais.