SNCF - Région Rhône-Alpes

Arrêt de travail massif des conducteurs de train

Brève
18/10/2019

Le train accidenté en Champagne-Ardenne

     Mercredi 16 octobre, en Champagne-Ardenne, un TER a violemment percuté un convoi exceptionnel sur un passage à niveau. Le conducteur du train, blessé, et ne pouvant engager les procédures de sécurité d’urgence par rapport aux autres trains, a dû le faire lui-même. Et comme il n'y avait pas de contrôleur, les passagers restaient livrés à eux –mêmes.

     La direction de la SNCF est en train de généraliser partout le fait qu'il n'y ait plus de contrôleur dans les TER quand les machines le permettent. Les conducteurs dénoncent ces économies qui peuvent avoir des conséquences dramatiques. Au même moment, dans les gares importantes, les agents SNCF donnant le départ des trains sont aussi menacés, ce qui veut dire que le conducteur devrait se débrouiller seul pour tout : départ, arrêts dans les gares, situations de crise comme mercredi.

     A Lyon, le mouvement a été massivement suivi comme dans bien des endroits du pays. Il n'y a eu vendredi aucune prise de service au dépôt de la Part-Dieu, et à Perrache (TER) et à Scaronne (TGV), bien des conducteurs ont aussi "déposé le sac". Leur combat concerne aussi tous les autres cheminots, menacés par la course à la productivité folle de la direction.

Les dernières brèves