Sans-papiers - Agglomération de Grenoble

On bosse ici, on vit ici, on reste ici !

Brève
03/07/2019

C'est ce qu'ont scandé, mardi 2 juillet, devant la préfecture de Grenoble les personnes rassemblées à l'appel de la CGT des Travailleurs Sans-Papiers, pour dénoncer la politique de l'Etat vis-à-vis des travailleurs en situation irrégulière.

Le préfet, aux ordres du gouvernement Macron, refuse quasi systématiquement de les régulariser, émettant des Obligations de Quitter le Territoire, alors qu'ils sont en France parfois depuis de très nombreuses années, qu'ils travaillent, et qu'ils ont des promesses d'embauche officielles.

Derrière les chiffres et les quotas que mettent en avant les politiciens, il y a des hommes et des femmes qui doivent vivre dans une précarité constante et dans la peur, subissant la rapacité d'employeurs sans scrupules.

Mobilisons-nous devant ce terrible mépris, sans nous laisser diviser, pour augmenter la pression sur la préfecture.