Chômage

C’est le capitalisme qui est malade

Brève
28/04/2020

Comme on le devinait, les chiffres du chômage de Pôle emploi pour fin mars ont bondi. Beaucoup d’intérimaires, de CDD, de travailleurs en période d’essai ont vu leur emploi brutalement supprimés dès le confinement. Dans la Région Auvergne-Rhône-Alpes, les demandeurs d’emploi sans aucune activité approchent les 400 000 (hausse de 8,7 %). L’ensemble des demandeurs d’emploi des catégories A, B et C dépassent les 650 000 (hausse de 4,4 %).

Dans la société capitaliste, une épidémie ne fait qu’aggraver le sort de ceux qui ne vivent que de leur travail. Ceux qui gardent leur emploi voient pour beaucoup leurs revenus baisser, et ceux qui perdent le leur n’ont droit qu’à aller pointer au chômage.

C’est en supprimant le pouvoir des plus riches que l’on pourra assurer à tous un emploi et un salaire décent.

Les dernières brèves