MSD-Chibret Riom (Puy-de-Dôme)

Comment faire avaler une sale pilule ?

Brève
15/11/2019

Dans un entretien offert par le journal La Montagne dans ses colonnes, le directeur de MSD-Chibret justifie les licenciements annoncés en début de semaine. Selon ce monsieur, les médicaments génériques seraient la cause de la baisse des ventes des antibiotiques et autres ophtalmiques produits à Riom. Ils feraient baisser les volumes de production et obligeraient la direction à "équilibrer le nombre de salariés par rapport au volume de production". Il ose ajouter : "c'est mathématique". C'est révoltant de lire cela.

Les médicaments devraient être fabriqués en fonction des besoins, et non de leur coût.

En réalité, le directeur est un bonimenteur au service des actionnaires. Faire les profits maximum, c'est une nuisance, mais c'est la seule chose qui compte pour ces gens-là.

Les dernières brèves