Grenoble - Quartier Mistral

Darmanin roule des mécaniques

Brève
27/08/2020

Après la mise en scène choquante des dealers cagoulés et armés de Kalachnikov dans le quartier Mistral, les habitants ont eu droit à une autre mise en scène, orchestrée par Darmanin, premier flic de France, qui a ordonné au Préfet et sa police de parader dans le quartier "pour rétablir l'ordre républicain". Quelle blague !

La police intervient très souvent dans cette cité ouvrière pauvre gangrenée par le chômage, la misère, la délinquance et les trafics. Rien n'y fait. Loin de l'image boboland de Grenoble, ville "verte" de l'écologiste Eric Piolle, l'insécurité inquiète. Rien que pour les deux mois de cet été, on compte sept fusillades dans la ville (dont trois morts et des blessés graves) dues aux règlements de comptes des bandes. Et ce ne sont pas les agitations de Darmanin qui changeront quoi que ce soit.

Tous ces politiciens se fichent, comme de l'an quarante, de la vie des habitants des quartiers populaires. Ceux-ci au travail, comme dans leur quartier ne pourront compter que sur leur seule propre mobilisation collective.

Les dernières brèves