Trains Paris - Clermont-Ferrand

De mal en pis

Brève
28/07/2019

Une nouvelle fois, en moins d'un mois, les voyageurs de la ligne Paris-Clermont ont subi un voyage infernal. Après celui du 27 juin qui avait duré plus de 12 heures, c'est le train du 25 juillet partant à 17 h 26 de Clermont-Ferrand qui a plongé les voyageurs dans un interminable trajet de 17 heures et une nuit blanche !

La cause immédiate de ce retard invraisemblable et éprouvant est due à des chutes d'arbres et à la casse de caténaires. Mais en réalité, ce sont l'absence d'investissements et les restrictions d'entretien pendant des années ainsi que la réduction systématique des personnels qui ont rendu cette ligne, comme une partie du réseau ferroviaire, particulièrement vétuste. Ce qui fait que le moindre incident prend des proportions gigantesques et insupportables.

Les voyageurs payent cher cette politique de rentabilité.