SNCF

Des bénéfices sur le dos des cheminots et des usagers

Brève
10/01/2018

TER Saint-André-le-Gaz à Perrache

     Le 23 décembre, sur la ligne entre Saint André le Gaz et Lyon, une jeune femme a été victime d’une agression sexuelle à bord d'un train sans contrôleur. Le 31 décembre, c'est un homme qui se faisait tabasser dans les mêmes conditions, sur la ligne Saint-Étienne - Lyon. L'une a prévenu via le conducteur qui n'a pu que transmettre, l'autre a dû attendre la gare suivante avant de pouvoir signaler son agression et être soigné.

     En supprimant les contrôleurs à bord, les voyageurs sont privés d’une présence indispensable en cas de problème.

     La SNCF a, en effet, supprimé plus de 2000 postes de cheminots en un an. En y ajoutant le blocage des salaires depuis 3 ans, cela lui a permis d’annoncer le meilleur résultat opérationnel depuis 10 ans, avec 2,6 milliards de marge.

     Un résultat dont cheminots et voyageurs n’ont aucune raison de se réjouir.