Albertville (Savoie)

Des conditions de vie indignes pour les classes populaires !

Brève
08/11/2019

Mardi 5 novembre au soir s'est tenue à Albertville une réunion entre les habitants de deux tours insalubres, les tours Sainte-Thérèse n°1 et n°2, et Val Savoie habitat, le bailleur social. Les habitants avaient vécu mi-octobre un débordement des eaux usées par les toilettes d'un appartement. Cela avait été vécu comme la fois de trop, après les étages sans lumières, les caves inondées, les problèmes d'isolation ou encore les invasions de blattes.

Le coût des travaux est estimé actuellement à un peu moins de 2 millions d'euros. Refusant de s’engager, le directeur général de Val Savoie habitat a même répondu à un habitant excédé par ces conditions de vie héritées d'un autre temps de « prendre ses affaires et de se casser ». Il veut emménager dans la tour à sa place peut-être ?

Un mépris pour les travailleurs et les classes populaires bien à l’image de cette société capitaliste fondée sur un vice de construction. D’un côté les entreprises du BTP, comme Bouygues ou Vinci, qui amassent des milliards de profits. De l’autre, des problèmes de logements permanents.

Les dernières brèves