Clermont-Ferrand

Des étoiles pour Michelin

Brève
04/06/2018

Fin mai, la direction du groupe a fait savoir qu'elle avait recruté un général, provenant de la Légion Etrangère, qui a gagné ses étoiles à la guerre en Afghanistan dans les années 2010. Selon ce militaire, le vrai champ de bataille, ce n'est pas la guerre en Syrie ou en Irak, mais la guerre culturelle du cerveau des gamins qu'il faut gagner.

On reconnait l'objectif bien connu des militaires : le bourrage de crâne.

En attendant, il est chargé du "lobbying institutionnel". Traduction : c'est un haut représentant des armes et de l'équipement militaire dont le carnet d’adresse se retrouve au service de Michelin.

Cette alléchante perspective mérite d'être récompensée : à peine embauché, ce général est propulsé parmi les dirigeants de la multinationale du pneumatique.