Nestlé-Purina – Veauche (Loire)

Des licenciements inacceptables

Brève
07/03/2019

     Nestlé-Purina, leader mondial pour la nourriture animale, vient d'annoncer un "plan de compétitivité", un des euphémismes utilisés par les patrons pour ne pas dire "licenciements". 231 emplois seraient supprimés dans le groupe, dont 70 sur les 431 de l'usine de Veauche.

     Bien sûr, Nestlé est un groupe en grande difficulté, puisque son bénéfice net ne s'est élevé, en 2018, qu'à environ 9 milliards d'euros. Mais les actionnaires de Nestlé en veulent toujours plus. Et, si cela passe par mettre au chômage des travailleurs et aggraver les conditions de travail de ceux qui restent, tant pis !

     C'est inacceptable, et espérons que Nestlé tombe sur un os, la mobilisation des travailleurs. La révolte, c'est la seule chose que les patrons n'auront pas volé !