Sanofi Pasteur

Des propos révélateurs

Brève
17/05/2020

E. Philippe en visite au siège de Sanofi écoutant les consignes de S. Weinberg

Les propos de Serge Weinberg, président de Sanofi, révélant que les États-Unis sont prêts à mettre « 400 millions de dollars » sur la table pour profiter en priorité des bénéfices de ce futur vaccin ont provoqué l'indignation générale.

Ils ont choqué mais ils montrent que les capitalistes en temps de crise sanitaire restent des capitalistes.

En vérité, Sanofi cherche à mettre en concurrence l'Europe et les États-Unis pour financer la recherche du vaccin du Covid19 pour qu'elle lui coûte le moins possible, tout en bénéficiant des profits engrangés une fois qu'il sera mis sur le marché.

Quant à Macron et ses ministres qui font mine d'être offusqués de tels propos, ils sont surtout hypocrites car les profits n'ont pas de frontières. L’État est par nature au service de groupes comme Sanofi qui touchent depuis des années des centaines de millions d'euros d'argent public.

La recherche non pas de vaccins mais de profits permanents reste le cœur de métier de Sanofi.

Les dernières brèves