Rexiaa – Issoire (Puy-de-Dôme)

En grève pour de meilleurs salaires

Brève
18/07/2019

L’usine Rexiaa fait partie d’un groupe plus vaste d’au moins 800 travailleurs qui construit des matériaux composites, notamment pour l’aéronautique. Le groupe compte notamment plusieurs sites à Issoire. Récemment, les travailleurs de deux de ces usines ont imposé un recul au patron : une prime de 400 euros à AIRTM et une augmentation de 75 euros bruts de salaire à Issoire Aviation.

Jeudi 18 juillet, ils étaient 35 en grève, sur un effectif de 100 embauchés et 30 intérimaires, pour revendiquer une augmentation de salaire de 150 euros. L’entreprise fait des bénéfices, mais pour les salaires, il n’y a jamais d’argent ! C’est aussi un ras-le-bol général qui s’exprime face au mépris de la direction. Des débrayages sont prévus pour les jours à venir. Et l’idée qu’il va falloir se battre avec ceux des autres usines du groupe est aussi dans les têtes.