ECONOCOM – Saint-Martin-le-Vinoux (agglomération grenobloise)

En grève pour les salaires

Brève
21/10/2019

     Ce lundi 21 octobre, plusieurs dizaines d’employés d’Econocom sur les 500 que compte le site de Saint-Martin-le-Vinoux étaient en grève, tout comme leurs collègues des autres sites en France.

     Après 3 ou 4 ans d’ancienneté, ces techniciens, qui gèrent par téléphone les systèmes informatiques des grandes entreprises (Nestlé, Engie, GoSport, Bonduelle et bien d’autres), voient leur salaire plafonner à 1650 euros brut par mois, soit guère plus que le Smic. Ils demandent donc au moins une revalorisation à hauteur de 1750 euros, car c’est le salaire des nouveaux embauchés, qu’ils doivent en outre former.

     Si le site d’Econocom de Saint-Martin-le-Vinoux a moins d’un an d’existence, il appartient à un grand groupe qui emploie près de 11000 salariés dans 19 pays. Avec un chiffre d’affaires de près de 3 milliards d’euros, nul doute qu’il y a de l’argent pour augmenter les salaires de ceux qui font la richesse des actionnaires, dont le président du groupe Jean-Louis Bouchard qui fait partie des grandes fortunes de ce pays avec 360 millions d’euros.

Les dernières brèves