ARKEMA - Pierre-Bénite (Rhône)

Face à l’envolée des prix, en grève pour les salaires !

Brève
14/12/2021

Rassemblement à Arkema - Pierre-Bénite

     Depuis le 9 décembre, jour des négociations salariales (NAO), les 13 sites de production d’Arkema sont en grève reconductible. La direction ne propose qu’une augmentation de 1,7% (avec talon de 50€), c’est-à-dire en dessous de l’inflation officielle et donc largement en dessous de l’inflation réelle. Tous les salariés ont en tête que l’année 2021 a été une année record pour Arkema et ne voient pas pourquoi ils devraient faire les frais de l’envolée du coût de la vie.  

     Ironie de l’histoire, juste avant les NAO, Arkema a dépensé 5 millions d’euros pour changer son logo. Tout le monde est choqué de constater que la direction ne regarde pas à la dépense pour une telle broutille et qu’elle joue la radine quand il s’agit d’augmenter les salaires !  

     La grève touche tous les salariés : postés en production, techniciens de laboratoires et même des cadres, qui font quelques heures de grève ou expriment leur solidarité avec les grévistes. L’annonce de la direction qu’elle rompait les négociations n’a pas entamé le moral des grévistes. La grève continue sur tous les sites et tout le monde sent que c’est le moment de la poursuivre. Elle a été reconduite jusqu’au mercredi 15 décembre.

Les dernières brèves