Décès à l’hôpital Ed. Herriot – Lyon

Faire la peau à ce système avant qu’il ait la nôtre

Brève
26/12/2020

Un rassemblement devant l'hôpital E; Herriot en 2017

     Ce que bien des soignants redoutaient vient de se produire : un aide-soignant vient de décéder du COVID. Ce décès a profondément choqué et mis en colère le personnel car on a vu la direction lors de la deuxième vague mettre patients COVID + et - dans les mêmes services et les personnels être baladés d’un service à l’autre en fonction des besoins. Des clusters sont apparus, avec des contaminations de patients à soignants et vice-versa.

     Une enquête faite sur la première vague révèle que 95% des soignants contaminés l’ont été en service. Qu’a fait le gouvernement pour y remédier ? Rien ! Pas même reconnaître les soignants contaminés en maladie professionnelle, alors que beaucoup plus d’entre eux ont été contaminés avec la deuxième vague.

     Le gouvernement a choisi de soigner les plus riches et laisse à l’abandon l’hôpital. Une situation qui n’a que trop duré.

Les dernières brèves