Plan hivernal d'hébergement

Froide politique publique

Brève
03/12/2018

     La préfecture régionale a présenté son "plan hivernal" pour l'hébergement d'urgence des sans-abris. Des associations dénoncent le manque criant de moyens : il y a moins de places pérennes que l'an dernier, et les hébergements supplémentaires pour l'hiver sont insuffisants. Trois demandes de logement sur quatre n'aboutissent pas et, rien que pour le Rhône, au moins 250 enfants dorment dans la rue après les cours.

     Heureusement, des enseignants et des parents se mobilisent dans des écoles ou collèges pour reloger temporairement les familles dans les établissements. Cette solidarité pallie un peu l'incurie de l'Etat, qui, trop empressé de défendre la société capitaliste, est incapable ne serait-ce que d'en atténuer les dégâts.

     Si on ne sait pas encore si l'hiver sera pourri ou pas, il n'y a aucun doute sur le capitalisme.