Toray films Europe– Saint-Maurice de Beynost (Ain)

Grève pour les salaires

Brève
10/05/2022

Rassemblement des grévistes devant l'usine

Lundi 9 mai, à l’usine Toray (films plastiques) à Saint-Maurice de Beynost, les travailleurs postés ont entamé une grève. Quatre lignes sont à l'arrêt et les techniciens de production et de maintenance, qui travaillent en journée, sont eux aussi en grève, ce qui est notable. Le 10 mai, une assemblée générale a établi une liste de revendications, dont 300 euros d'augmentation et des embauches pour remplacer les départs.

Depuis quelques semaines, face aux prix qui flambent, les discussions sur les salaires animaient les ateliers. La décision de la direction du groupe d'accorder une augmentation de 100 euros aux travailleurs de l'usine Toray de Pau, après une simple menace de se mettre en grève, a renforcé les partisans de la grève.

Toray, comme toutes les entreprises, fait des profits mais bloque les salaires. Ainsi la dernière augmentation générale, en janvier, n'était que de 0,9 % ! Alors que les prix flambent, se mobiliser collectivement pour défendre nos salaires, est la seule façon de nous protéger.

Les dernières brèves