Chômage

Il reste toujours très élevé

Brève
28/11/2020

Pour la sixième fois consécutive, il y a une apparente, mais trompeuse, petite baisse du nombre de chômeurs. Le nombre de chômeurs reste supérieur de 10% à celui de fin février, celui d'avant le début de la crise sanitaire. Le recul du nombre d'inscrits en catégorie A s'explique par un basculement vers les catégories B (chômeurs à activité réduite de 78 heures maximum par mois) et C (chômeurs à activité réduite de plus de 78 heures par mois). Ainsi, il y a autour de 680 000 chômeurs dans la Région Auvergne-Rhône-Alpes, soit environ 50 000 chômeurs supplémentaires qu'en février.

C'est un nouveau recul en trompe-l’œil.

Pourtant ce n'est pas le travail qui manque, ce sont les embauches qui font défaut, ne serait-ce que dans les écoles, les hôpitaux ou les transports. Aux travailleurs de forcer ces embauches en exigeant l'interdiction des licenciements et le partage du travail entre tous, sans diminution des salaires.

Les dernières brèves