Hôpital Edouard Herriot - Lyon

Inauguration sous haute sécurité

Brève
11/04/2019

Rassemblement d'hospitaliers devant l'hôpital E. Herriot le 5 avril 2019

     La ministre de la santé Agnès Buzyn est venue le 5 avril inaugurer le nouveau pavillon H de l’hôpital, considéré par le personnel comme une véritable usine à soins. Car si ce pavillon possède un équipement ultramoderne qui pourrait permettre de travailler plus sereinement, en fait il ne sert qu’à augmenter la productivité.

     Ce qui a beaucoup surpris le personnel dans les services, c’est non seulement la présence de fourgons de police et de CRS partout, mais aussi de voir toute la journée l’activité de l’hôpital mise au ralenti et les urgences détournées. La ministre s’était barricadée derrière des dizaines de CRS munis de tout l’attirail répressif pour la protéger. En face, des hospitaliers, des gilets jaunes, une forte délégation des agents en grève du centre hospitalier de Valence mobilisés contre les suppressions d’emplois, s’étaient regroupés devant l’hôpital avec des pancartes.
     Ces « dangereux » manifestants entendaient bien dénoncer la politique de santé d’Agnès Buzyn et de son gouvernement.