Region Rhône-Alpes

Inégalités dans l'accès à l'IVG

Brève
02/10/2019

     Une étude montre que nationalement, le nombre de centres pratiquant des IVG a diminué de 8% en dix ans. Dans la région, trois départements sont particulièrement touchés : dans l'Ain, l'Ardèche et la Haute-Loire, plus de 40% des femmes doivent ainsi aller dans un autre département pour avorter. Cette régression contraint de plus en plus de femmes à faire 50 à 100 kilomètres pour accéder à une IVG.
     Ces inégalités s'aggravent car elles sont la conséquence des restructurations dans les hôpitaux et des fermetures de maternité. En plus des médecins rétrogrades qui arguent de la "clause de conscience" pour refuser les IVG, les économies des gouvernements successifs remettent en cause ce droit, qui comme tant d'autres est toujours à défendre.

Sur le même sujet