Placoplatre, Chambéry (Savoie)

La coupe est pleine

Brève
25/06/2019

Photo Le DL/Guy JACQUEMARD

Plusieurs dizaines de travailleurs de l’usine Placoplatre, qui fait partie du géant Saint-Gobain (180 000 employés et plus de 40 milliards de chiffre d’affaires), se sont mis en grève lundi 23 juin. L’arrêt a touché toutes les équipes, intérimaires compris, et a reçu le soutien d’agents du nettoyage qui interviennent sur le site.

Les grévistes protestent contre le chronométrage mis en place, les changements d’organisation sur les postes, le manque d’effectifs, les heures supplémentaires imposées et les lignes qui tournent après la fin de poste. Une façon aussi d’exprimer leur ras-le-bol de ne pas être écoutés par la direction. Certains sont bien conscients que les profits de Saint-Gobain sont le fruit pourri de toutes ces attaques et disent leur écœurement de ce système dans lequel les actionnaires raflent toute la mise, alors que toute la richesse est produite par les travailleurs.

Par ce coup de semonce envers la direction, les grévistes affirment : « même si vous ne voulez pas nous écouter, nous on se fera entendre ».