Aéroport Saint-Exupéry – Lyon

La grève, pour la « sûreté » des salaires

Brève
23/11/2021

     Jeudi 18 novembre, suite à un appel à la grève intersyndical (CGT, CFTC), plus de 110 salariés d’APFS (la société chargée du contrôle des passagers) ont fait grève pour défendre leur 13ème mois – la prime PASA – remis en cause par la direction.

     En plus d’être en sous-effectif permanent pour assurer la sécurité des vols pour les passagers, en plus d’être constamment mis sous pression pour faire le travail toujours de plus en plus vite, la direction veut baisser leur salaire !

     Eh bien cette grève, faisant suite à celle initiée deux jours avant dans la sûreté des aéroports parisiens, a eu raison de la direction. Face à la colère contagieuse des salariés qui ont cessé le travail, la direction a dû ravaler son plan d’attaque. La prime PASA sera intégralement préservée. C’est la lutte collective qui a mis un coup d’arrêt aux prétentions de la direction.

Les dernières brèves