Pénuries de médicaments

La pharmacie gravement malade du capitalisme

Brève
04/09/2019

Les pénuries de médicaments sont de plus en plus fréquentes. Plus de 1200 traitements ou vaccins sont touchés cette année parmi lesquels se trouvent des médicaments d'intérêt thérapeutique majeur, indispensables aux malades et non remplaçables.

La raison ? D'une part, les laboratoires fabricants vendent aux plus offrants à travers la planète et les grossistes font de même. D'autre part, la production de certains médicaments, souvent anciens mais efficaces, est volontairement réduite. En provoquant cette rareté artificielle, les industriels font monter les prix et leurs marges.

Dans cette société capitaliste, ce ne sont pas les besoins de la population qui organisent la production, mais la loi du marché et la course aux profits. Un exemple de plus des méfaits de cette économie nuisible à la population.

Les dernières brèves