Enseignement

La précarité continue de se généraliser

Brève
25/10/2021

Les professeurs des écoles, ceux qu'on appelait avant instituteurs, ont dénoncé avec colère, devant le rectorat de Clermont-Ferrand mercredi dernier, le fait que l'Etat, leur employeur, n'embauche pas ceux qu'il a pourtant désignés.

En effet, pour être professeurs des écoles, il faut passer un concours. Cette année, en Auvergne, 131 candidats ont été retenus par l'administration : 96 d'entre eux ont été nommés directement sur les postes à pourvoir. Et les 35 suivants, sur la liste complémentaire, doivent attendre que les postes se libèrent au fur et à mesure.

Mais au lieu de prendre les reçus de la liste complémentaire qui attendent d'avoir un emploi et une paye, l'Etat embauche du personnel précaire et à durée limitée.

En rognant sur le budget de l'Education, l'Etat maltraite son personnel enseignant, au détriment des enfants.

Les dernières brèves