Le chômage reste massif

Brève
25/01/2019

Les commentaires officiels s'empressent d'annoncer une diminution des chiffres du chômage au dernier trimestre 2018. Dans la Région, les travailleurs totalement sans emploi (catégorie A) seraient près de 6.000 de moins (-1,5 %). Mais ils restent toujours très nombreux à plus de 380 000. Avec ceux qui essaient de survivre avec des petits boulots précaires, à temps partiel ou à durée courte (catégories B et C), le nombre total des chômeurs qui doivent pointer est un peu plus élevé qu'il y a un an, avec près de 645 000 chômeurs.

En réalité, le chômage reste massif, les patrons ont recours aux emplois précaires et aux heures supplémentaires au lieu d'embaucher et le gouvernement diminue les emplois publics.

Les travailleurs ne trouveront le chemin de l'emploi qu'en imposant, par leurs luttes, l'interdiction des licenciements et la répartition du travail entre tous, sans diminution de salaires.