Auvergne – Rhône-Alpes

Le gouvernement s’en prend au Planning familial

Brève
02/08/2019

     Les déclarations d’intention du gouvernement n’ont jamais rien à voir avec ce qu’il fait dans la réalité. Et au moment où il se vante de vouloir mener la lutte contre les violences faites aux femmes, il décide de diminuer les subventions de l’une des associations qui milite contre ces violences depuis longtemps, le Planning familial.

     En Auvergne – Rhône-Alpes, les subventions devraient diminuer globalement de 10%. Pour le département du Rhône en particulier, la subvention 2019 passera de 122 136 à 109 624 €, et le solde 2018 de 30 966 € ne sera pas versé, ce qui fera près de 43 500 € de moins que prévu.

     Depuis 60 ans, le Planning assure, en plus de ses entretiens d’écoute et de consultations, des interventions de prévention dans les établissements scolaires. Il risque de devoir diminuer ses activités faute d’argent.

     Les sommes ainsi économisées sont dérisoires comparées aux milliards dépensés pour fabriquer des armes ou subventionner des grandes entreprises déjà richissimes. Mais pour ce qui est social, tout est toujours trop cher. Et le gouvernement prétend lutter pour l’égalité entre les hommes et les femmes !