Hôpital psychiatrique Saint-Jean-de-Dieu (Lyon)

Le manque de personnel devient insupportable

Brève
10/06/2022

Les grévistes de l'hôpital Saint-Jean -de-Dieu le 9 juin 2022

     Jeudi, les travailleurs de l’hôpital psychiatrique se sont mobilisés pour dénoncer la fermeture prévue pour l’été de deux services, faute de personnel, sans certitude qu’ils rouvrent en septembre.  L’hôpital subit une fuite des soignants, à cause de salaires trop bas et de conditions de travail dégradées, et peine à en recruter des nouveaux : certaines jeunes infirmières en formation qui viennent pour un stage abandonnent ensuite, après avoir constaté le manque de moyens et la maltraitance qui en résulte pour les patients.

     Alors que les besoins en santé mentale sont importants dans cette période post-covid, l’hôpital a besoin de moyens : les grévistes de Saint-Jean-de-Dieu ont montré par leur mobilisation qu’ils sont conscients qu’il leur faudra l’imposer.

Les dernières brèves