Gare routière de Lyon-Perrache

Les écolos jouent les briseurs de grève

Brève
05/12/2022

     Les agents de nettoyage de la gare de Perrache sont en grève depuis le 10 octobre contre leur licenciement, dû à un nouvel appel d’offre de la Métropole de Lyon, qui écartait d’office le sous-traitant qui les emploie.

     La Métropole de Lyon, dirigée par l’écologiste Bruno Bernard, a finalement décidé de leur répondre à sa façon, en envoyant un autre prestataire pour évacuer les déchets accumulés dans la gare, sous la protection de la police.  Par contre, toujours aucune proposition de maintien de leurs emplois. La semaine précédente, c’est le maire Les Républicains du 2ème arrondissement de Lyon, Pierre Oliver, qui était venu se faire photographier en train de remplir péniblement quelques sacs poubelles.

     Ces politiciens bourgeois ont leur propre notion de l’urgence : pour eux l’important, c’est de faire place nette pour la fête des Lumières et le marché de Noël de la place Carnot. Pour les travailleurs, l’urgence c’est de garder un emploi et un salaire !

     Un rassemblement de soutien aux grévistes est prévu mercredi 7 décembre à 18h place des Terreaux devant la Mairie : venez nombreux !

Les dernières brèves