Luxfer à Gerzat (Puy-de-Dôme)

Les licencieurs sont responsables du chômage

Brève
27/11/2018

Les salariés de l'usine Luxfer à Gerzat (Puy-de-Dôme) viennent d'apprendre brutalement que leur usine de fabrication de bouteilles de gaz à haute pression serait fermée à partir de juin 2019.

Dans un communiqué, le groupe Luxfer Gas Cylinders dit vouloir "simplifier son outil industriel " et concentrer ses activités dans ses autres usines de Nottingham (Royaume-Uni) et de Riverside (États-Unis). Il a donc décidé de fermer l'usine de Gerzat, bien qu'elle ne manque pas de commandes, et s'empresse de rassurer ses clients des "meilleurs niveaux de service client et de qualité produit."

Il est révoltant de voir que, même quand tout va bien, la rapacité des patrons provoque le chômage. Le groupe Luxfer n'hésite pas à mettre à la rue 136 ouvriers qui ont fait la fortune de leurs actionnaires. Ces licenciements devraient être interdits : aux patrons de prendre sur leurs profits.