Saint-Etienne - Micros de surveillance dans les rues

Les murs auront bientôt des oreilles

Brève
02/03/2019

     Après les caméras à reconnaissance faciale du maire de Nice, le maire de Saint-Etienne a décidé de faire mieux encore : tout un quartier – dit sensible – va être équipé d'une cinquantaine de micros qui pourront détecter les "bruits suspects"… Si la mairie promet que ce système ne peut ni écouter si enregistrer les conversations, c'est tout-de-même un cran de plus dans le flicage généralisé. Et cela au nom de la tranquillité des habitants.

     L'insécurité dans ce quartier, comme dans d'autres, est bien réelle. Mais, les politiciens, incapables de régler le problème du chômage et de la pauvreté, terreau sur lequel pousse cette insécurité, multiplient les coups de menton.

     L'argent dépensé pour cela, une aubaine pour l'entreprise qui va poser les micros et installer les logiciels, serait certainement bien plus utile ailleurs, par exemple dans la rénovation des logements insalubres qui gangrènent ce quartier.