Gare de Grenoble

Les nettoyeurs en grève avec les cheminots

Brève
09/06/2018

Jeudi 7 juin, les ouvriers du nettoyage des locaux de la Gare de Grenoble, employés par "La Pyrénéenne", étaient en grève pour faire respecter leurs droits, et se sont joints au rassemblement des cheminots grévistes.

Surcharge de travail, heures supplémentaires payées en primes, travail du dimanche majoré à 20% au lieu de 100%, aucun complément de salaire payé en arrêt maladie (un travailleur n'a rien touché en 7 mois d'arrêt en accident du travail !), pas d'indemnité de transport, vêtements de travail inadaptés et insuffisants. Ils réclament la reconnaissance de leur qualification, car hormis le chef d'équipe, tous sont au niveau le plus bas de la grille, proche du SMIC.

Le patron venu spécialement de Perpignan rencontrer les grévistes a promis de régler les problèmes. Il a bien compris que cette première journée de grève n'était qu'une mise en garde...