Carrefour

Les salariés obligés d’être clients

Brève
08/04/2018

Les grévistes de Carrefour Vénissieux le 31 mars

     Face au mécontentement des employés de Carrefour, Bompard, le PDG, avait reculé en faisant passer la prime de participation de 57 à 407 €, encore loin des 610 € de l’an dernier. Après la grève, très suivie, du 31 mars, il vient de faire une nouvelle concession financière, en accordant aux salariés une nouvelle prime de 150 €… en bons d’achats chez Carrefour !

     Comme ça au moins, Carrefour est sûr que l’argent lui reviendra. Et puisque les grévistes ont empêché les clients de venir acheter le 31 mars, ils devront se transformer en clients pour compenser. Autrefois, des ouvriers faisaient grève pour obtenir de ne plus être payés en nature mais en argent. Chez Carrefour, on revient plus de 100 ans en arrière.